Connexion    
 + Enregistrement
  • Main navigation
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Qui est en ligne
1 Personne(s) en ligne (1 Personne(s) connectée(s) sur Articles)

Utilisateurs: 0
Invités: 1

plus...
ASSAGM
Musique Gardmit
Technologie: News
Article
Tafaska: la fête des retrouvailles !!!

logo GardmitTafaska n unugud (ou la fête du mouton), fait partie des moments importants pour les habitants de Gardmit en particulier vu les événements qui se produisent au matin de la fête, et d'Afrekla en général.

Un événement où toutes les familles se retrouvent pour partager l'un des moments festifs de l'année en familles et entre amis. Un moment de retrouvailles.

Ayt Gardmit de la diaspora nationale et internationale s'arrangent et se préparent pour pouvoir assister à cette fête. C'est une période très difficile quant au transport. Les prix flambent, les places en surcharge sont prises et des autocars supplémentaires viennent au secours.

A Gardmit, au bon matin de Tafaska les habitants affluent et se regroupent devant l'entrée principale d'Ighrem. Les embrassades, les accolades et les bises occupent toute l'entrée. Une matinée de retrouvailles, de solidarité et tolérance.

A l'époque, c'est Taqbilt qui élève le mouton du Fqqih pour la fête. Mais l'année dernière, c'est l'association Assagm qui s'en est chargé.

Cette année, l'association Assagm, ayant déjà  collecté auprès des fonctionnaires et cadres locaux, lance un appel aux filles et aux fils d'Ighrem pour participer à cette initiative.

Pour toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer à cette collecte. Vous pouvez prendre contact directement avec le Président de l'association. Le Sttaf de Gardmit pourra vous fournir les coordonnées de l'Association en cas de besoin.

Le Staff de Gardmit.org

Ighrem de Gardmit perd une tour

logo GardmitIghrem de Gardmit continue sa chute sans que personne ne bouge. Ces derniers jours, une des tours qui entoure Ighrem était fissurée. Il y a plus d'un an l'entrée principale est passée par le même sort, ce qui a poussé Taqbilt à le démolir en attendant un sauveur.

Avant hier, la tour est tombée. D'après des sources sur place, la tour a été détruite par l'entreprise qui assure l'assainissement des alentours d'Ighrem avec l'autorisation de la municipalité. Cette dernière a-t-elle pris le temps de réfléchir à sa restauration avant de donner l'ordre de la détruire ? Nous souhaitons que la municipalité ait pris la bonne décision, et qu'elle soit au rendez-vous pour réhabiliter le chantier qu'elle a commencé.

Certains Ighrem ont reçu des aides pour leur réhabilitation sauf le notre dont sa forteresse commence à s'amenuiser. Où est Taqbilt, où sont les associations et où sont nos cadres ?

Laisserons-nous cet héritage disparaitre devant nos yeux ? Nous espérons la négative. Nous avons fois en Ayt Gardmit, qui feront certainement quelques choses pour éviter le désastre : celui de perdre à jamais notre bien aimé Ighrem.

Le Staff de Gardmit.

Diaporama photos:

Chtam face à la désertification

EnvironnementUne autre vidéo de l'AFP (Agence France-Presse) qui sonne l'alarme du danger de la désertification qui nous guette aux portes du désert. Grâce aux efforts inépuisables du professeur Lahcen KABIRI, l'AFP a pu mettre en avant la nécessite d'agir contre la désertification galopante qui touche nos hameaux.

Un grand merci pour notre professeur Lahcen KABIRI pour tout ce qu'il fait pour notre région. Un des rares cadres à consacrer sa vie aux problèmes environnementaux de la région. Chapeau bas Professeur.

La vidéo de l'AFP sur Dailymotion

Afrekla face aux changements climatiques

EnvironnementL'oasis d'Afrekla est l'une des plus touchées des oasis du sud-est du Maroc. Malgré les efforts des habitants pour garder la verdure d'Afrekla, le changements climatiques en ont décidé autrement.

Partout dans le globe, les changements ne cessent de se manifester. La remontée des niveaux des océans, l'accélération de la fonte superficielle de la calotte glaciaire, l'effondrement continuel des massifs coralliens représentent des indices révélateurs d'un changement climatique globalisé.

Notre région, étant sensible comme un massif corallien, sonne un signal d'alarme surtout quand cette oasis, autrefois, a connu une vie paradisiaque: des arbres fruitiés de toutes les sortes, des oiseaux de toutes les couleurs, des eaux délicieuses pleines de poissons sacrés, ... Un biosystème autonome et riche. La nappe phréatique n'est pas épargnée. A cause de la sécheresse, les sources qui coulaient autrefois sur le sol ont disparues laissant place à un ensablement sans précédent. Les petits fermiers n'ont pas d'autres solutions que de puiser dans la nappe phréatique. Une nappe pleine. Cependant, sa mauvaise gestion a entrainé la baisse de son niveau et la desertification prend de l'ampleur.

Certains ont pris des initiatives encourageante à l'image d'Izilf où une coopérative assure le rôle longemps assurée par l'une des plus pures sources de la région. Cette initiaive a permis d'éviter l'exode des populations vers d'autres patelins.

Aussi et grâce aux revendications des populations, un barrage est en cours de construction dans la gorge d'Ifegh. Les populations de l'oasis espèrent enfin revoir même un dixième de cette oasis reprendre ses couleurs d'autrefois.

L'agence AFP a fait un reportage sur notre oasis où elle est accompagnée par notre grand professeur en géoscience de l'environnement Professeur Lahcen KABIRI que nous remercions pour son engagement indéfectible pour sa région natale. Voir la vidéo ci-dessous:

« 1 2 3 4 (5) 6 »
AOFEP: campagne opticienne
Publié par webmaster le 25/01/2012 19:37:21 (885 lectures)

AOFEPL’Association Oasis Ferkla pour l’Environnement et le Patrimoine (A.O.F.E.P) a dirigé une compagne de dépistage de la santé des yeux pour les élèves qui bénéficient de la bienfaisance islamique (Dar Ettaleb) de Tinejdad et ce dans le but de les aider à mettre fin à leur souffrances causées par des difficultés de vision.

  0   Article ID : 9
Gardmit.org rend hommage au défunt Mohamed ROUICHA
Publié par webmaster le 25/01/2012 01:45:14 (1350 lectures)

Nous ne trouvons pas les mots pour exprimer notre affliction quand nous avons appris le décès du roi de Loutar Mohamed ROUICHA. Une personnalité hors paire à l’héritage énorme que tous les marocains aiment. Une personne qui manie le verbe et le fait vibré avec les cordes de son Loutar. Un homme agréable que nous avions toujours plaisir d’écouter en boucle avec ses notes qui font vibrer l’âme de tous ses fans.



Que Dieu ait son âme en sa sainte miséricorde.

  0   Article ID : 8
Mak yaghen a yighrem-inew ?
Publié par SidiBulman le 21/01/2012 16:20:17 (988 lectures)

Lxir aya teddugh g laεlawi-nnek utant-i tfakcin g iflila n ddaw lemwazeb-nnek. Kdigh arḍmiy ig da ikkat unzar afella n igudir-nnek. Tannayd-i ar gemmagh g urbi-nnek, ar ttemghuregh ku yass s waddad-nnes (état), ass-a amdaz, asekka imeṭṭawen maka abda tḥḍid-i s uṛaεa. Tfregd-i s taṭfi tammed i waεdawen ad ur k-id-kjmen. Imi-nnek abda itkwar ig degs igherd uwessar yagh, yazzel degs umezzan. S ggiḍ yame-t udewwab.

  0   Article ID : 7
Insécurité à Tinejdad : nouveaux éléments
Publié par webmaster le 16/01/2012 20:42:32 (943 lectures)

  Nous avons appris des sources sur place que la gendarmerie a procédé à l’arrestation de deux éléments de la horde qui a braqué une bijouterie la première semaine de Janvier.

  0   Article ID : 6
Gardmit, l’orgueil de mon enfance [1]
Publié par karima14 le 10/01/2012 11:50:00 (824 lectures)

Quelque peu avant l’aurore, le bruit du mortier (lmehraz) raisonne aux entrailles de mon oreille, au fin fond d’un rêve plutôt agréable, m’appelant à se lever pour entamer une nouvelle et dure journée. A peine les yeux semi-ouvertes, ma mère criait au fond de la cave à paille me demanda d’approcher la lampe à gaz que mon père avait pris pour préparer la mule afin d’aller joindre les champs à l’aube. Ayant donné aux bétails le premier repas de la journée, je préparai le moulin à main afin de moudre le blé et l’orge pour la journée. Un moment après, Je pris ma jarre, les doigts encochés sur le poigné, signe d’un froid réfrigérant. Les pieds à peine nus, zigzaguaient sur le givre concassant la glace qui commençait à se former sur les étangs tout au long de la ruelle qui menait à la source.

  0   Article ID : 5
« 1 2 3 4 (5) 6 »
Sujets récents
Forum Sujet Réponses Lectures Dernier envoi
Les décès Khalti Hedda SSOU rappelée à Dieu 2 4500 21/11/2012 20:14 ouarir
Actualités Tafaska : la fete des moutons 1 3874 13/10/2012 12:35 asafar
Les décès Souad Bouya est rappelée à Dieu ! 2 5559 10/10/2012 20:33 chakhbat
Affaires d'Ighrem Ighrem de Gardmit perd une tour 0 3468 08/10/2012 19:25 asafar
Gardmit - Discussions Générales Festival Izilf pour le développement et la culture 2 4345 28/07/2012 17:23 anouaresi
A vos plumes Un amour hors Azerf    [1][2][3] 22 18230 27/07/2012 17:08 ouarir
Vos questions participation: soyez acteurs, ne restez pas spectateurs 2 4160 27/07/2012 15:21 SidiBulman
Gardmit - Discussions Générales Marche de colère du Rabat 0 3522 13/06/2012 10:49 anouaresi
Vos questions ecriture: mayd ntgga anourou s lcouleur? 1 3642 28/05/2012 20:58 lahssini
Actualités Journées ouvertes: Association Assagm 0 3285 12/04/2012 21:02 asafar
Gardmit sur Twitter
Gardmit est aussi sur dailymotion
Rejoignez-nous
Installez FIREFOX pour un meilleur affichage
Firefox Download Button
Photo aléatoire
arhbiy n imdyazen
Nouveaux membres

ismailovic
12/01/2013

tihliabda
21/11/2012

nadiabouya
30/09/2012

tallobant
17/08/2012

atbirino
26/06/2012
Enseignement
Math
.
Pysique_Chimie
Ads